dragon tiger ko hack kaise kiya jata hai

Aller au contenu principal

Que faire en cas de harcèlement

Je crois vivre du harcèlement

Si vous êtes victime de harcèlement ou vous croyez l’être, agissez rapidement afin de faire cesser les comportements intolérables et d’éviter que la situation ne se détériore davantage. En effet, l’intervention rapide assure une meilleure prise en charge du problème et atténue ou élimine les inconvénients engendrés par ces comportements sur vous et votre milieu de travail ou d’étude. De façon générale, la personne qui harcèle ne cessera pas ses agissements si vous n'intervenez pas et il y a risque d’aggravation des conduites harcelantes. N’hésitez pas à nous consulter à ce sujet. Nous pourrons discuter des solutions possibles.

Je suis témoin de harcèlement

Le harcèlement n'est pas toléré à l'Université Laval et toute personne qui en est témoin devrait être interpellée pour le prévenir ou le faire cesser. Le silence et l’inaction contribuent au maintien du harcèlement et il est du devoir de tous d’agir afin d’y mettre fin. Souvent, les victimes sont conscientes de vivre une situation difficile, mais ne l'associent pas nécessairement à du harcèlement. Un regard extérieur leur permet de mieux comprendre ce qu'elles vivent. Comme témoins, vous pouvez aider la personne à réaliser que des actions doivent être posées.

Afin de maintenir un milieu sain et exempt de harcèlement, les témoins ont un rôle important. Ils peuvent aider la personne à rompre le climat de peur dans lequel elle se trouve. En tant que témoin, vous n’avez pas à effectuer une enquête ou détenir des preuves qui alimentent le diagnostic de harcèlement. Vous devez, à partir de doutes sérieux, chercher à aider la personne à briser le silence.

Je suis une personne en autorité

En tant que personne en situation de gestion, vous avez une responsabilité légale d’agir pour prévenir ou faire cesser une situation de harcèlement. Pour vous aider à assumer cette responsabilité, vous pouvez demander le soutien de la direction du CPIMH.

Le CPIMH accueille, informe et conseille. Il peut entreprendre, en collaboration avec le Vice-rectorat aux ressources humaines, une démarche de résolution de problèmes. Vous serez à même d’évaluer la présence, l'étendue et la gravité de la situation. Vous pourrez aussi déterminer les actions pertinentes pour faire cesser les conduites pouvant être considérées harcelantes et définir une stratégie d'intervention.

Vous pouvez en tout temps discuter avec un.e conseiller.ère en ressources humaines qui évaluera avec vous quelles mesures sont appropriées

Si vous êtes un.e professeur.e et que vous souhaitez maintenir le respect dans votre classe ou dans les équipes de travail, le CPIMH peut vous accompagner dans la résolution de la situation.