dragon tiger ko hack kaise kiya jata hai

Aller au contenu principal

La pédagogie et la technologie au service de l'apprentissage - Le rôle de la conseillère et du conseiller en formation

Publiée le 30 novembre 2021

Au Service du développement professionnel de l'Université Laval (SDP), nous bénéficions de l’expertise de deux conseillères et d’un conseiller en formation. Aussi appelés technopédagogues, leur apport est essentiel dans le développement de nos formations individuelles et collectives et dans l’atteinte des objectifs d’apprentissage. Mais, concrètement, savez-vous en quoi consiste le travail de ces spécialistes en technopédagogie?

Pour le savoir, rapportons-nous d’abord à la définition du mot « technopédagogie ». Elle sous-tend une réflexion et un judicieux arrimage entre la pédagogie, la technologie et le contenu, au service des processus d’apprentissage des individus et des organisations. Ce terme renvoie à des pratiques qui considèrent à la fois les aspects pédagogiques ( méthodes d’enseignement et d’apprentissage, motivation, compétences à développer, etc.) et les aspects technologiques (utilisation de l’ordinateur, du web, des vidéos, etc.)1.

Dans cette perspective, nos conseillères et notre conseiller jouent le rôle de spécialiste en conception et production de formation en ligne et en présentiel. Ils tendent à améliorer la qualité des formations en :
  1. Participant aux activités d’analyse des besoins des individus et des organisations ;
  2. Accompagnant le corps professoral dans l’élaboration d’un contenu adapté aux différentes pratiques professionnelles ;
  3. Recherchant les meilleures stratégies pédagogiques et technologiques à mettre en place pour maximiser les apprentissages ;
  4. Conseillant et en participant aux activités de production nécessaires au projet de formation (environnement numérique d’apprentissage, production web, mise en situation, questionnaires, vidéos, édition, transcription, etc.) ;
  5. Assurant l’acquisition des compétences.
 « Ce qui est valorisant dans mon travail c’est, qu’en plus de favoriser l’acquisition de nouvelles connaissances et compétences, je peux faire en sorte que l’individu apprécie son expérience d’apprentissage », nous explique Brigitte Belzile, l’une de nos conseillères.

Faire la différence par une simple stratégie

« Les bons conseils des spécialistes en technopédagogie me permettent d’adapter mes exercices et mon contenu selon les besoins des différents groupes et clientèles tout en favorisant leur apprentissage », nous raconte Catherine Filion, formatrice en Lean Management au SDP.

« Dernièrement, j’ai été invité à déplacer le moment d’un exercice collaboratif très intéressant, mais assez élaboré, dans l’une de mes formations offertes à distance. Comme l’attention et la concentration sont au cœur des apprentissages, il est important de choisir les moments de la journée les plus favorables pour assimiler de nouvelles connaissances. En déplaçant mon exercice, je m’assurais ainsi de préserver l’engagement des participantes et participants en ligne et d'une réception maximale de toutes les informations transmises. Une stratégie toute simple qui a fait la différence », poursuit la formatrice.

Les spécialistes en technopédagogie sur le campus

À l’Université Laval, il y a plusieurs autres conseillères et conseillers spécialisés en technopédagogie qui travaillent en collaboration avec les Facultés. Ils veillent, eux aussi, à adapter et à varier les méthodes d’enseignement en fonction des moyens technologiques toujours en évolution et à proposer des stratégies et des outils personnalisés dans l’objectif de faciliter le développement de nouvelles compétences. _______________________

1 Pédagogie universitaire:

Retour à la liste