Portaits de diplômés

Partez à la rencontre de diplômées et de diplômés qui, par leur apport unique et leur engagement, sont reconnus par leurs pairs et font briller l’Université Laval.

Édith Butler

Chanteuse, musicienne

Maîtrise en lettres, mention ethnographie traditionnelle
« La formation en ethnographie m’a permis d’apprendre ce que mes ancêtres faisaient, ce qu’ils chantaient, comment ils s’habillaient… l’ethnographie, c’était tout ça! […] Et ce qui m’a aidé dans ma carrière, c’était de connaître mes ancêtres et de me connaître, moi, à travers le peuple acadien. Parce qu’à ce moment-là, ce n’est pas rien que moi qui chante, c’est tout un peuple. »

Sylvia L'Écuyer

Animatrice-réalisatrice
ICI Musique
Cofondatrice de La SAMS

Doctorat en musicologie
L’idée d’inclusion est au cœur des activités de La SAMS, qui œuvre à rassembler autour de la musique. Son succès au fil des années est une victoire fantastique pour Sylvia L’Écuyer, cofondatrice et présidente du conseil d’administration. « Grâce à nos activités, on a pu favoriser l’inclusion de gens qui ne pouvaient pas se déplacer pour entendre des musiciens professionnels », ajoute-t-elle. « Par nos concerts offerts gratuitement dans les hôpitaux, en soins palliatifs et même durant des traitements médicaux, nous avons reconnu et valorisé une communauté parfois invisible ou oubliée, avec la même qualité artistique qu’un spectacle professionnel payant. »

Maxime Dumais

Conseiller en orientation

Récipiendaire de la Bourse en orientation et développement de carrière
Récipiendaire de la Bourse de leadership et développement durable – Leadership artistique
Maîtrise en sciences de l’orientation

Propriétaire de l’entreprise , une pratique privée spécialisée en réorientation et transition de carrière, Maxime Dumais est un intrapreneur engagé qui souhaite transmettre la motivation au suivant. Récipiendaire de plusieurs bourses durant son parcours universitaire, il réalise l’importance du soutien financier dont il a bénéficié. « Les bourses m’ont motivé à y croire, à rêver! » Aujourd’hui donateur au Fonds de bourses pour étudiants en précarité financière, il veut redonner à l’Université Laval afin d’investir dans la jeunesse, dans l’avenir et dans la main-d’œuvre de demain.

Frédérick Renaud

Coordonnateur des services à l’École Wahta', Wendake

maîtrise en adaptation scolaire et administration scolaire
Sortir des sentiers battus, former des personnes différentes et surtout mettre en valeur sa culture autochtone sont des priorités pour Frédérick. En 2018, dans le contexte d’un projet entrepreneurial, il réussit même à convaincre le réputé chef cuisinier Stéphane Modat de collaborer à un grand banquet de fin d’année dans le gymnase de l’école et de cuisiner avec les élèves un tataki de caribou, une soupe traditionnelle et un ragoût d’orignal. Cette activité unique a permis de réunir plus de 150 personnes de la communauté huronne-wendat avec les aînés, les parents et les fratries de ses finissants de 6e année qui ont même collaboré au service et à la préparation du festin.

Annik De Celles

Directrice générale chez Septembre éditeur

Baccalauréat en enseignement de l’anglais, langue seconde
Elle réalise qu’elle aime enseigner, mais le fait de devoir répéter la même chose pour les vingt-cinq prochaines années ne fait pas écho en elle. Un premier article dans Le Soleil le 11 avril 2011 met pleins feux sur Création Les Gumes, Annik se met à expérimenter des tonnes de recettes à base de légumes : c’est la folie! Québecor l’appelle en juin de la même année pour lui parler de la rédaction d’un tout premier livre de recettes. Elle doit se pincer! L’été sera intense pour elle qui se met à créer et à tester des centaines de recettes. Lison Lescarbeau, éditrice de ce premier livre, sera marquante pour elle. Le livre Desserts santé pour dents sucrées : 48 recettes à base de légumes est publié en octobre 2012. Attention : 50 000 copies seront vendues!

Marie-Claude Bernard

Professeure titulaire au Département d'études sur l'enseignement et l'apprentissage

Doctorat en psychopédagogie
La grande voyageuse aura le plaisir d’aller enseigner en Afrique en 2009 et en 2011 grâce au professeur Jacques Désautels, qu’elle apprécie aussi énormément. Elle y donnera des cours intensifs de quelques semaines, au Gabon et au Cameroun, dans le cadre de programmes de coopération organisés par Jacques. En 2011, elle obtient un poste à l’Université Laval, puis en juin 2021, le titre de professeure titulaire.